AVRIL
  • DIM
    21
    AVRIL
  • LUN
    22
    AVRIL
  • MAR
    23
    AVRIL
  • MER
    24
    AVRIL
  • JEU
    25
    AVRIL
  • VEN
    26
    AVRIL
  • SAM
    27
    AVRIL
  • DIM
    28
    AVRIL
  • LUN
    29
    AVRIL
  • MAR
    30
    AVRIL
  • MER
    1
    MAI
  • JEU
    2
    MAI
  • VEN
    3
    MAI
  • SAM
    4
    MAI
  • DIM
    5
    MAI
  • LUN
    6
    MAI
  • MAR
    7
    MAI

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 25 Avril 2019 à 16h00

Jeu
25
AVRIL
16h00
Programme "La grande parade" (1h05)

Du 10 au 30 avril 2019, en partenariat avec le Centre Pompidou, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé propose un cycle consacré au cinéma des premiers temps et à ses liens avec les avant-gardes artistiques. 

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).

 

 

Programme : « La grande parade » (1h05)

 

La rencontre entre le cinématographe et l’univers des scènes dites « populaires » (théâtre, music-hall, cirque) a été déterminant. La plupart des personnalités créatrices du comique français des premiers temps a en effet émergé de ces scènes du monde du spectacle : Bigorno est René Lantini, jongleur et acrobate ; Rosalie est Sarah Duhamel, vedette de music-hall ; Little Moritz est Maurice Schwartz, jockey, acrobate, mime, danseur de music-hall ; Roméo Bosetti, enfant d’artistes de cirque, est mime et acrobate ; Boireau est André Deed, chanteur et acrobate de café-concert. Au-delà de la formation des artistes, le cinématographe s’est emparé du cirque et s’est approprié son univers, ses personnages, ses histoires, afin d’attiser à son tour la curiosité des foules populaires. Les « scènes à trucs » des premières productions Pathé usent ainsi d’effets purement techniques (disparitions, réapparitions soudaines, figures de carton-pâte…) issus de pratiques anciennes.  Le programme La grande parade s’attache ainsi à démontrer les liens entre le cinéma et l’imaginaire merveilleux, féérique, grotesque, animalier, lié à l’art du cirque et de la magie.

 

Little Tich, 1900 (2min)

Music-Hall – Gaumont Phono Scène

Interprète : Little Titch

Producteur : Paul Decauville

Sur scène, devant une toile peinte représentant une rue, l'artiste de music-hall Little Tich exécute un numéro comique. 

Version numérique DCP - Gaumont Pathé-Archives

 

Guillaume Tell par Footit et Chocolat, 1900 (1min)

Music-Hall – Gaumont Phono Scène

Interprètes: George Footit, Rafael Padilla

Film appartenant au programme du Phono Cinéma Théâtre projeté durant l'Exposition Universelle de Paris en 1900. Devant une toile peinte représentant un parc, Footit, clown blanc et Chocolat, clown noir, du Nouveau Cirque sont en scène, sautillants, dansants et se bagarrant.

Version numérique DCP - Gaumont Pathé-Archives. Restauration de l'image d'origine coloriée au pinceau effectuée en août 2012.

 

Les Verres enchantés, 1907 (3min)

Réalisation : Segundo de Chomón

Production : Pathé Frères

Sur une table se trouvent disposés un certain nombre de verres, montrés à l’écran sur une grande échelle. Une jeune femme dont on ne voit que la tête et les épaules se trouve au-dessus des verres et occupe pratiquement tout l’espace restant. Elle verse un liquide dans chaque verre et bientôt dans chaque verre une jeune femme en mou­vement devient visible. Lorsqu’un autre liquide est versé dans les verres les figurines disparaissent.

Version numérique DCP, restauré en 2017 par la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé.

 

Monsieur Clown chez les Liliputiens, 1909 (4min)

Marionnettes animées

Réalisation : Emile Cohl

Production : Gaumont

Des numéros de cirque en marionnettes animées : acrobates, dressage de chiens, écuyère, etc...

Version numérique DCP - Gaumont Pathé-Archives

 

Le Grand cirque de Calder, 1953 (43min)

Réalisation : Jean Painlevé

L’artiste américain établi en France Alexander Calder, célèbre pour ses mobiles métalliques, fabrique entre 1926 et 1931 un cirque miniature avec des pièces de récupération.

Calder anime lui-même de petits personnages de fil de fer et de tissu et leur fait jouer les numéros classiques du cirque : trapèze, domptage de fauve, avaleur de sabres... Ami de l’artiste, le réalisateur Jean Painlevé, connu pour ses documentaires scientifiques et animaliers, filme en 1953 une représentation du grand cirque, avec ses 28 attractions. 

Version numérique DCP  - Les Documents Cinématographiques

 

Notes on the Circus, 1966 (12min)

Réalisation : Jonas Mekas

Jeux de vitesses et de couleurs, surimpressions, ellipses : une vision cinématographique du cirque singulière et enchantée.

Copie 16mm sonore - Cinédoc

 

* Philippe-Alain Michaud est conservateur au Musée National d’Art Moderne – Centre Pompidou, chargé de la collection des films. Il prépare actuellement, avec Ada Ackerman, une exposition consacrée à Eisenstein : L’œil extatique : Sergei Eisenstein à la croisée des arts (Centre Pompidou-Metz, septembre 2019- février 2020).

 

-------------------

Offre spéciale valable pour toutes les séances du cycle (du 9 au 30 avril 2019) :

Détenteurs de la carte POP' du Centre Pompidou - tarif réduit : 4€

 

 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

POUR TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME COMPLET, CLIQUER ICI !
Télécharger >
PROGRAMME PAPIER
Télécharger >