Bienvenue A LA FONDATION JEROME SEYDOUX - PATHE
C'est sur l'avenue des Gobelins, à l’emplacement d’un ancien théâtre, que se dresse le nouveau siège de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé d’une superficie de 2 200 m2. 
1

Un batiment édifié par l'architecte Renzo PIANO

photographie Michel Denancé

Derrière la façade sculptée par Auguste Rodin vers 1869 (1), Renzo Piano a édifié une coque de cinq étages recouverte de 5 000 volets protecteurs (2, 3, 4, 5, 6). Elevé au milieu d'un jardin, le bâtiment contemporain fait resplendir le luxe des matériaux. Outre sa verrière aux deux niveaux supérieurs, l'intérieur mêle un subtil mélange de bois et d'acier, qui offre à la Fondation Jérôme Seydoux - Pathé un caractère unique en son genre.

2

La salle Charles Pathé, pour faire revivre les chefs-d’œuvre du cinéma muet

photographie Michel Denancé

La salle de projection Charles Pathé, d’une capacité de 68 places d'un confort optimal, est dédiée au cinéma muet. Elle présente en grande majorité des films produits par Pathé en France et à l'étranger. Des cartes blanches, confiées à des personnalités ou des institutions, et des séances spéciales permettent de s'ouvrir à d'autres filmographies. Au fil des programmes, le public découvre des films inédits ou retrouve le plaisir de chefs d’œuvre souvent oubliés. Pour faire revivre aux spectateurs la magie des séances d’antan, tous les films sont accompagnés par un pianiste.

La cabine de projection de la salle Charles Pathé est dotée d’un équipement d’excellence et permet la projection de tous les formats : deux projecteurs 35 mm de marque KINOTON modèle FP30 E et FP38 E (16/35) à vitesse variable (de 10 à 30 images/seconde) équipés de lampes Xénon 1000 watts. Un projecteur Sony 4K modèle SRX R320. Un processeur Dolby CP 650 pour le 35 mm. Un processeur son DATA SAT modèle AP20 pour le traitement de toutes les autres sources.

3

Les espaces d'expositions temporaires

droits réservés

Situés sur deux niveaux, ces espaces accueillent des expositions temporaires. Affiches, photographies de tournage, correspondances, programmes.... autant de documents issus de la richesse des collections de la Fondation Jérôme Seydoux - Pathé et qui accompagnent les différents cycles de films programmés dans la salle Charles Pathé.

4

La galerie des appareils cinématographiques

droits réservés

La galerie expose 150 appareils cinématographiques, collection de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé. Cette exposition permanente retrace l'histoire et l’évolution des caméras et projecteurs Pathé depuis 1896 jusqu’aux années 80. Qu’ils soient destinés aux professionnels, aux amateurs ou aux petits exploitants, ces appareils reflètent la diversité des usages cinématographiques. Des petits films ludiques, présentés sur tablettes numériques, racontent l'histoire de quelques appareils et les remettent en situation de fonctionnement. La galerie des appareils est aussi le lieu où se déroulent les ateliers pédagogiques, destinés aux scolaires.

5

Les réserves des collections

droits réservés

Les collections de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé constituent un patrimoine d’exception, remontant à 1896, lorsqu’Emile et Charles Pathé créent la société Pathé frères. Au second et troisième étage du bâtiment, la Fondation conserve les archives de la société Pathé et de plus de 80 sociétés ayant été affiliées à ce groupe : documents administratifs et juridiques, correspondances, affiches, enseignes, maquettes et dessins, photographies, programmes, catalogues de films et d'appareils, scénarii, dossiers et revues de presse, manuels d’exploitation, synopsis, bibles de tournage, une bibliothèque de périodiques, des objets et costumes de cinéma, des documents multimédias.

6

L'espace chercheurs

photographie Michel Denancé

Au dernier étage de la Fondation, sous une coque de verre, le centre de recherche et de documentation est dédié à l’histoire du cinéma. Il offre la possibilité aux chercheurs, aux étudiants et à tous de consulter sur rendez-vous l’intégralité des fonds Pathé. Il propose également des postes de visionnage et une importante bibliothèque d’ouvrages. La base de données des collections, sur le site Internet de la Fondation recense une grande partie des collections. Il permet d’appréhender la richesse des archives.