JUIN
  • DIM
    13
    JUIN
  • LUN
    14
    JUIN
  • MAR
    15
    JUIN
  • MER
    16
    JUIN
  • JEU
    17
    JUIN
  • VEN
    18
    JUIN
  • SAM
    19
    JUIN
  • DIM
    20
    JUIN
  • LUN
    21
    JUIN
  • MAR
    22
    JUIN
  • MER
    23
    JUIN
  • JEU
    24
    JUIN
  • VEN
    25
    JUIN
  • SAM
    26
    JUIN
  • DIM
    27
    JUIN
  • LUN
    28
    JUIN
  • MAR
    29
    JUIN

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Jeu. 17 Juin 2021 à 16h00

Jeu
17
JUIN
16h00
Prog. Chaplin “Easy Street” et “The Adventurer” (47min)

Charlie Chaplin, Buster Keaton, Harold Lloyd et compagnie vous donnent rendez-vous à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé pendant le cycle « Quelle comédie ! » du 16 juin au 17 juillet 2021. Les trois mousquetaires du cinéma burlesque égayeront petits et grands en ce début d'été !

La séance du jeudi 17 juin à 16h est accompagnée par Emmanuel Birnbaum, fondateur de l'Ecole française de Piano. 
La séance suivante est accompagnée par un pianiste issu de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).

La séance du mardi 6 juillet est présentée par Jean-Philippe Tessé*.

 

 

 

 

 

Programme Chaplin “Easy Street” et “The Adventurer” (47min)

 

Easy Street (Charlot policeman), 1917 (23min)

USA

Réalisation : Charles Chaplin

Production : Mutual Film Corporation

Interprètes : Charles Chaplin, Edna Purviance, Eric Campbell, Henry Bergman, Albert Austin

Charlot décide de rentrer dans le droit chemin et devient policier. Son premier job : nettoyer Easy Street, une rue où règne le chaos, et où Goliath, une brute indestructible, est le maitre incontesté. Malgré ses 1,65 m, le frêle Charlot va réussir à faire régner l’ordre grâce à la ruse et une sévère dose d’inconscience.

 

suivi de

 

The Adventurer (Charlot s’évade), 1917 (24min)

USA

Réalisation : Charles Chaplin

Production : Mutual Film Corporation

Interprètes : Charles Chaplin, Edna Purviance, Eric Campbell, Henry Bergman, Albert Austin

Charlot vient de s’évader de prison et sauve une mère et sa fille (Edna) de la noyade. Pour le remercier, celles-ci le recueillent chez elles où se tient une soirée mondaine. Il va donc passer en quelques heures de l’uniforme de bagnard au smoking le plus élégant. Lorsqu’il est démasqué commence une poursuite irrésistible…

 

DCP, Lobster films.

 

*Jean-Philippe Tessé a été critique de cinéma aux Cahiers du Cinéma, dont il fut rédacteur en chef adjoint de 2009 à 2020. Il a participé à plusieurs ouvrages collectifs et a signé Le Burlesque aux éditions Cahiers du Cinéma en 2007.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Le programme complet ici!
Télécharger >