GTC, histoire d'un laboratoire cinématographique

Le nouvel ouvrage François Ede, édité par la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, est consacré à l’histoire du laboratoire GTC.
 
Créé à Joinville-le-Pont par Pathé et Gaumont, GTC fut l’un des principaux laboratoires français au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. 
Pour retracer son histoire et ses enjeux, François Ede sa mené une enquête à partir des archives provenant de la direction du laboratoire GTC, déposées à la Fondation Seydoux-Pathé par Gildas Golvet, ancien directeur général du laboratoire. Ces archives constituent une source de documentation précieuse et couvrent une période qui va de la création du laboratoire en 1947 jusqu’au début des années 1980. L’étude ne se limite pas aux seuls aspects techniques et économiques de l’activité du laboratoire GTC, mais s’efforce de l’inscrire dans l’évolution de la production cinématographique en France durant ces soixante dernières années. 
Elle est d’autant plus précieuse que l’histoire des industries techniques, et particulièrement celle des laboratoires cinématographiques, est un domaine encore mal connu des historiens du cinéma. Cette carence est due notamment à la difficulté de documenter les recherches. En effet, une grande partie des archives techniques et administratives des laboratoires cinématographiques ont été dispersées ou détruites et sont difficilement accessibles. 
 
François Ede est réalisateur, directeur de la photographie et restaurateur de films.
 
GTC, histoire d’un laboratoire cinématographique
Edition Fondation Jérôme Seydoux-Pathé
date de parution : juin 2016
96 pages illustrées
15 euros