30/09/2015

L'association Kinétraces présente "Le Grand Jeu"

 

Un cycle de films "Autour de l'acteur dans le cinéma français des années 1910-1920"

À partir d’un film rare, il s’agit de mettre en lumière le jeu d’un acteur ou d’une actrice et sa place dans le cinéma français des années 1920.

Chaque séance sera présentée par un chercheur qui, en une dizaine de minutes, retracera le parcours de l’acteur, tout en restituant le film et son réalisateur dans l’histoire du cinéma.

Certaines séances seront composites, associant court, moyen ou long-métrage. Elles pourront même être accompagnées d’essais d’acteurs ou de making-of permettant de voir l’acteur en situation.

 

L’association Kinétraces

Fondée en avril 2013, Kinétraces est une association de jeunes chercheurs en cinéma et audiovisuel dont les travaux se situent dans une perspective historique. Elle rassemble des doctorants, des jeunes docteurs, des chercheurs indépendants, et des professionnels venus d’horizons divers mais principalement de l’histoire du cinéma et rassemblés par la recherche en archives.

Espace de réflexion collectif autour de l’archive, l’association propose des activités diverses : les rencontres mensuelles invitent un chercheur à présenter ses travaux, des visites d’institutions permettent de découvrir des fonds d’archives, et le colloque annuel est un moment clef faisant un point sur une problématique liée à l’archive.

Les projections que nous nous proposons d’organiser à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé cette année viendront compléter ces activités, et prolongeront ce que nous avons mis en place pendant deux ans avec les Mardis de l’histoire, programmation organisée par les chercheurs en histoire du cinéma de Paris 3 et de Paris 1 à partir des collections de la Cinémathèque universitaire.

 

Un mardi par mois à 19h, d'octobre 2015 à juin 2016

Mardi 13 octobre 2015 : MARTHE FABRIS par Manon Billaut

Mardi 17 novembre 2015 : LUCIEN BATAILLE par Charlotte Servel

Mardi 1er décembre 2015 : RAQUEL MELLER par Céline Arzatian

Mardi 19 janvier 2016 : MUSIDORA par Marién Gomez : Soleil et Ombre suivi de La tierra de los torros réalisés par Musidora

Mardi 16 février 2016 : IVAN MOSJOUKINE par Myriam Juan : Casanova réalisé par Alexandre Volkoff

Mardi 15 mars 2016 : SEVERIN-MARS par Elodie Tamayo : La Dixième symphonie d'Abel Gance

Mardi 12 avril 2016 : MAX LINDER par Laurent Guido, Laurent Le Forestier et Dimitri Vezyroglou : Au Music hall réalisateur anonyme

Mardi 17 mai 2016 : LEONTINE MASSART par Mélissa Gignac : La broyeuse de coeur de Camille de Morlhon

Mardi 14 juin 2016 : ANTONIN ARTAUD par Virginie Di Ricci

 

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François ZYGEL, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.