10/06/2015

Un auteur - Camille de Morlhon

 

   Personnalité marquante et incontournable du cinéma français, Camille de Morlhon est né 1869. Ses origines aristocratiques lui permettent de rencontrer très tôt des personnalités des arts et des industries, des banques et de la politique. Il s’essaie avec quelques succès au théâtre puis s’initie au 7eme art  à partir de 1908 chez les Frères Pathé.  A l’heure où la firme domine le marché mondial, Camille de Morlhon y tournera plus d’une centaine de films entre 1908 et 1912 : scénarios originaux, adaptations du patrimoine littéraire et théâtral français, comédies, drames, reconstitutions historiques… En 1911, il fonde sa société de production « Les films Valetta » et  en 1917 « la Société des Auteurs de Films », qui aura une importance capitale pour la reconnaissance du droit des réalisateurs. À cette période, Camille de Morlhon rédige des textes législatifs, et écrit de nombreux articles sur le cinéma.

 

   Malgré l’abondance de sa filmographie - l’une des plus importantes du cinéma français des années dix - et la diversité de ses actions, Camille de Morhlon est un cinéaste assez méconnu du grand public. Pourtant son œuvre mérite l’attention dont jouissent désormais celles de ses confrères, pionniers du cinéma : de Léonce Perret à Jean Durand sans parler des grands maîtres Albert Capellani et Louis Feuillade.

 

   La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé lui consacre un cycle, du 17 juin au 7 juillet 2015, avec la programmation d’une quinzaine de films - courts et long métrages – produits par Pathé (Expiation, La broyeuse de cœurs, La rançon du Roi Jean, L’affaire du collier de la Reine, Une aventure secrète de Marie Antoinette, Semiramis, Don Quichotte, Fouquet l’homme au masque de fer, Une intrigue à la cour d’Henri VIII, Olivier Cromwell, Vingt ans de haine, La marchande de Roses, La mémoire du cœur).