29/07/2021

Autour d'Eiffel

 Autour d'Eiffel

du 25 août au 2 octobre
 

En parallèle à la sortie prochaine du film Eiffel de Martin Bourboulon, avec Romain Duris et Emma Mackey, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé présente, du 25 août au 2 octobre, une exposition consacrée à la Tour Eiffel.

L’engouement médiatique que le monument suscita dès son édification a été relayé par le cinéma qui en fit une icône. Plus haut édifice du monde à son inauguration en 1889, la Tour de Gustave Eiffel devient une attraction populaire dès sa présentation à l’Exposition Universelle. Journaux populaires et scientifiques, publicités en couleurs, chansons, photographies en tout genre montrant aussi bien les ouvriers au travail que les édifices de l’Exposition…, nombreux sont les médias et les supports qui la reproduisent et s’en inspirent comme un gage de nouveauté et d’originalité. 

L’édifice est une prouesse technique. Elle a marqué les contemporains et a assis la célébrité d’Eiffel dont les réalisations et la modernité des techniques étaient déjà connues grâce à des édifices aussi variés que des ponts, des gares, des observatoires et la structure de la Statue de la Liberté. Mais la Tour est aussi conçue dans le bouillonnement d’innovations qui permettent par exemple l’enregistrement du son et la photographie instantanée. Cette effervescence annonce le développement des loisirs, et même du cinéma. La Tour Eiffel est contemporaine du phonographe et des spectacles de Buffalo Bill !

Au début du XXe siècle, intégrée au paysage urbain, la Tour Eiffel apparaît dans les films muets tournés en plein air dans Paris (La Course à la perruque, Belphégor). Puis, de Monsieur Taxi à Taxi 2, elle est un décor qui symbolise la ville aux yeux des spectateurs du monde entier.

Elle inspire de nombreux metteurs en scène, de René Clair à Alain Resnais, jusqu’aux studios américains qui l’intègrent comme un motif dans les comédies musicales (Funny Faces). Elle autorise les scénarios les plus fantasques et les films catastrophes (Mothra, Avril et le monde truqué).

L’exposition qui se tiendra du 25 août au 2 octobre réunit une centaine de documents iconographiques de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé et de collections privées. Elle présentera exceptionnellement des costumes, des maquettes et des photographies du film Eiffel de Martin Bourboulon.