MARS
  • SAM
    10
    MARS
  • DIM
    11
    MARS
  • LUN
    12
    MARS
  • MAR
    13
    MARS
  • MER
    14
    MARS
  • JEU
    15
    MARS
  • VEN
    16
    MARS
  • SAM
    17
    MARS
  • DIM
    18
    MARS
  • LUN
    19
    MARS
  • MAR
    20
    MARS
  • MER
    21
    MARS
  • JEU
    22
    MARS
  • VEN
    23
    MARS
  • SAM
    24
    MARS
  • DIM
    25
    MARS
  • LUN
    26
    MARS

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mer. 14 Mars 2018 à 16h00

Mer
14
MARS
16h00
The Bearslayer (Lāčplēsis) de Aleksandrs Rusteiķis, 1930 - 1h40

Pendant un mois à Paris, Le Festival L'Europe autour de l'Europe vous invite à découvrir ou redécouvrir les oeuvres cinématographiques majeures de l'Europe Occidentale et Orientale depuis les origines du cinéma à nos jours. Cette édition 2018 met à l'honneur les cinémas des pays baltes à l'occasion du 100e anniversaire de l'indépendance de l'Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie. La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé et le festival présente trois films - récits - épopées fondateurs de ces cinémas.

 

The Bearslayer (Lāčplēsis), 1930 - 1h40

(Fiction, Lettonie)

Ce film est le premier accomplissement important du cinéma national. A la fois l'histoire de l'état letton et de la nation lettonne au début du vingtième siècle. Deux scénarios se déroulent parallèlement : le premier présente l'histoire mythique du héros national, de sa bien-aimée Laimdota et de leur lutte contre l'envahisseur de leur pays, le second suit la bataille historique pour l'existence d'une Lettonie libre et indépendante. Ce film a été fait pour l'occasion des célébrations de dixième anniversaire de l'indépendance de la République de Lettonie.  L'épopée littéraire du même nom jouit d'un statut similaire à celui de l'épopée finnoise Kalevala ou du poème germanique Les Nibelungen. Elle a été convertie en un texte fondateur de la  nation lettone pendant le mouvement de l'émancipation nationale de la fin du dix-neuvième et le début du vingtième siècle.

 

Aleksandrs Rusteiķis

Acteur et réalisateur. Né à Riga le 1er janvier 1892. Il a étudié le théâtre à Saint Pétersbourg. Il a été fondateur et directeur du studio théâtral de Taschent. Il meurt en 1958 à Jarmala.

 

Le film est projeté en version numérique.

Le film est accompagné au piano par Emmanuel Birnbaum, fondateur de l'Ecole française de piano

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.