JUILLET
  • SAM
    13
    JUILLET
  • DIM
    14
    JUILLET
  • LUN
    15
    JUILLET
  • MAR
    16
    JUILLET
  • MER
    17
    JUILLET
  • JEU
    18
    JUILLET
  • VEN
    19
    JUILLET
  • SAM
    20
    JUILLET
  • DIM
    21
    JUILLET
  • LUN
    22
    JUILLET
  • MAR
    23
    JUILLET
  • MER
    24
    JUILLET
  • JEU
    25
    JUILLET
  • VEN
    26
    JUILLET
  • SAM
    27
    JUILLET
  • DIM
    28
    JUILLET
  • LUN
    29
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 16 Juin 2018 à 16h30

Sam
16
JUIN
16h30
Carte blanche à la Cinémathèque de Tanger (1h)

Ce cycle présente les premières images filmées dans trois pays d’Afrique du Nord : le Maroc, la Tunisie et l’Algérie et revient sur le regard, pétri de l’idéologie coloniale, que l’industrie cinématographique porte sur le Maghreb à l’orée du XXème siècle.

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

 

 

Carte blanche à la Cinémathèque de Tanger (1h)

 

La séance sera présentée par Malika Chaghal, Déléguée générale, et par Mohamed Lansari (Communication et Développement) de la Cinémathèque de Tanger.

 

La Cinémathèque de Tanger est un centre de conservation et de diffusion cinématographique au Maroc. Depuis sa création, soucieuse d'offrir une programmation de qualité à son public, la Cinémathèque est un lieu d'ouverture et de rencontres favorisant l'interculturalité en diffusant et valorisant les productions marocaines et internationales.

 

  • Montage de films amateurs muets tournés à Tanger au Maroc entre 1935 et 1970 (20min).
  • Six et douze , 1968 (18 min) sonore

Réalisé par Ahmed Bouanani 

Montage poétique de nombreuses prises de vues de la ville de Casablanca, véritable symphonie urbaine digne de Walter Ruttmann ou Dziga Vertov.

Ahmed Bouanani (1938-2011) était un écrivain, cinéaste, réalisateur et monteur marocain. Il est considéré comme une figure de l'intelligentsia post-protectorat marocaine et de l'histoire du cinéma marocain.

 

Les films proviennent de la Cinémathèque de Tanger. Avec les aimables autorisations de Philippe Jacquier (arrière-petit-fils de Gabriel Veyre) et de Touda Bouanani (fille de Ahmed Bouanani).

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

POUR TÉLÉCHARGER TOUTE LA PROGRAMMATION, CLIQUER CI-DESSOUS
Télécharger >