EXPOSITIONS

temporaire et permanente

La Galerie des appareils, huit décennies d’inventions cinématographiques

 

« J’eus la vision très nette de tout ce que l’on pouvait attendre de la photographie du mouvement projeté sur un écran », Charles Pathé, De Pathé frères à Pathé Cinéma, 1940.
 
Pathé se consacre au cinématographe à partir de 1896. Visionnaire d'une industrie en devenir, la société développe de nombreux secteurs d’activités. La fabrication d’appareils est l’un de ses métiers.
Par leur diversité et leur conception, les appareils reflètent la volonté de Pathé de faire du cinématographe un solide outil professionnel et un loisir incontournable.
Au cours du XIXème siècle, Pathé conquiert différents publics en déclinant les appareils 35 mm dans des formats spécifiques. Le plus fameux est l'ingénieux Pathé-Baby, petit appareil simple d'utilisation qui permet "le cinéma chez soi" à partir des années 20. La gamme des appareils pour amateurs se décline jusque dans les années 70.
 
150 appareils, issus des collections de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, sont présentés au premier étage du batiment, aux heures d'ouverture du site. L'exposition est complétée par une vingtaine de films qui, présentés sur tablettes numériques, plongent le visiteur au coeur de la technique.
 
En exposant pour la première fois sa collection de caméras, projecteurs et accessoires dans la Galerie des appareils, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé retrace plus de 80 ans d’histoire des techniques cinématographiques.
 
 
 
 
 
 
L'histoire des techniques Pathé en 150 appareils !