3/03/2017

Les enfants du cinéma muet

DU 29 MARS AU 18 AVRIL 2017

 

Dès les débuts du cinématographe, les enfants y ont occupé une place non négligeable.

N’était-ce pas Louis Feuillade qui disait : « Mettez des animaux et des enfants dans vos films et ils auront du succès.» Le cinéaste lança ainsi, dès 1910, Bébé puis, en 1913, Bout de Zan. Ces précurseurs générèrent, dès lors, une vaste lignée dans la production mondiale. Les Etats-Unis, en premier lieu, assurèrent le triomphe à un Jackie Coogan (le fameux Kid de Chaplin), tandis qu’en France, des figures remarquables apparurent : celles de Jean Forest et de Robert Lynen.

 

La programmation, que propose la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, s’efforcera de montrer les exploits, facéties et drames, de ces personnages attachants, souvent méconnus du grand public. Ils séduiront, sans aucun doute, un jeune public qui y verra, comme dans un rétroviseur, la place de ses jeunes ancêtres dans une société en perpétuelle mutation.

 

Toutes les séances sont accompagnées au piano par les élèves de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.