NOV
  • MER
    14
    NOV
  • JEU
    15
    NOV
  • VEN
    16
    NOV
  • SAM
    17
    NOV
  • DIM
    18
    NOV
  • LUN
    19
    NOV
  • MAR
    20
    NOV
  • MER
    21
    NOV
  • JEU
    22
    NOV
  • VEN
    23
    NOV
  • SAM
    24
    NOV
  • DIM
    25
    NOV
  • LUN
    26
    NOV
  • MAR
    27
    NOV
  • MER
    28
    NOV
  • JEU
    29
    NOV
  • VEN
    30
    NOV

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mar. 13 Février 2018 à 17h00

Mar
13
FEV
17h00
Séance-atelier « Aux origines du divismo masculin »

 

 

 

 

En présence de Denis Lotti et Olivier Bohler

 

 

 

 

 

 

« Aux origines du divismo masculin »

Cet atelier propose d’interroger le star-système masculin, dans les productions cinématographiques italiennes, entre les années 1910 et 1930. À l’image du phénomène féminin, nous questionnerons la manière dont il reflète les changements culturels et sociaux traversés par l’Italie, de la Grande Guerre à l’époque giolittienne, jusqu’à l’arrivée de Mussolini. Il s’agira également de revenir sur les stéréotypes hollywoodiens, arrivés en Italie au début des années vingt, et de les confronter à l’image des acteurs du cinéma italien qui devaient faire face aux fameuses dive. Entre autres Ermete Zacconi, Mario Bonnard, Amleto Novelli, Luciano Albertini et Febo Mari. C’est sur ce dernier, emblématique d’une des phases les plus importantes de l’histoire du cinéma muet italien, que la seconde partie de l’atelier se centrera.

Exerçant sur les planches de théâtre, Febo Mari se lance, pendant la Première Guerre mondiale, dans le cinéma en tant qu’acteur, scénariste et réalisateur. Sa filmographie s’articule entre deux tendances : vérisme et décadentisme. D’abord engagé au sein de l’Itala Film, célèbre maison de production turinoise (ayant produit Cabiria, entre autres), Febo Mari est notamment l’interprète d’Il Fuoco, l’un des plus grands exemples de diva film. Il est ensuite engagé par la maison concurrente l’Ambrosio et y tourne en 1916 Cenere dans lequel il joue à nouveau aux côtés d’Eleonora Duse. Ce film, rarement montré, véritable bijou dans la production italienne muette, marque l’unique apparition cinématographique de l’actrice qui ne supporta pas le mutisme et la contrainte du cadre cinématographique. L’année suivante, Febo Mari se détache du vérisme de ce film tourné sur les terres sardes pour réaliser Il fauno, ciné-poème symboliste.

17h : Atelier présenté par Denis Lotti (Università degli Studi di Padova) animé par Olivier Bohler (Université de Paris 8).

19h : Projections des films Cenere (Febo Mari, 1916) et Il Fauno (Febo Mari, 1917). Durée : 1h40. Présentation de la séance par Denis Lotti (Università degli Studi di Padova) et Giulia Filacanapa (Université Paris 8 - Istituto per il Teatro e il Melodramma - Fondazione Giorgio Cini à Venise).

 

Le film Cenere sera projeté en version numérique, restauré en 2009 par la Fondazione Cineteca italiana de Milano. La copie du film Il Fauno sera projetée en 35 mm en provenance des collections du Museo Nazionale del Cinema di Torino.

La séance sera accompagnée au piano, par un élève de la classe d’improvisation au piano de Jean-François Zygel, en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Ces films ont été traduits par Stella Chapelain et Giovanni Montini, étudiants de l’Université de Paris 8, sous la direction de Céline Frigau Manning (Université de Paris 8).

Cet atelier international s’inscrit dans le cadre du cycle « Mélodrames italiens à la croisée des arts » qui se tiendra du 31 janvier au 17 février 2018, organisé par Céline Gailleurd (Université Paris 8) et la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé. Il est rattaché au projet « Le cinéma muet italien à la croisée des arts européens (1896-1930) » qui bénéfice d’une aide de l’ANR au titre du programme Investissements d’avenir (ANR-10-LABX-80-01).

--------------------------------------------------------

Pour l'atelier, entrée libre sur réservation :

accueil@fondationpathe.com / 01 83 79 18 96

 

Pour la projection, tarifs 6,50 € ou 5 €. Réservation des places (coordonnées ci-dessus) et possibilité d'achat des billets en ligne.

---------------------------------------------------------

Denis Lotti enseigne l’histoire du cinéma à l’Università degli Studi di Padova (Université de Padoue). Spécialiste du cinéma muet, il a publié de nombreuses monographies, notamment L’ultimo apache. Emilio Ghione, vita e film di un divo italiano (Cineteca di Bologna 2008), et un livre consacré au divismo masculin dans le cinéma muet italien : Muscoli e frac. Il divismo maschile nel cinema muto italiano (Rubbettino 2016).

Olivier Bohler enseigne à l’Université de Paris 8. Il est réalisateur et chercheur associé au projet « Le cinéma muet italien à la croisée des arts européens (1896-1930) » (Labex Arts-H2H - Université Paris Lumière). Après la réalisation de plusieurs documentaires sur l’histoire du cinéma, il prépare actuellement le long-métrage documentaire Decadenza, à l’aube du cinéma italien.

Giulia Filacanapa est Docteur en littérature et civilisation italienne, études théâtrales, elle est l’auteure d'une thèse en cotutelle européenne entre l'Université Paris 8 et l'Università di Firenze portant sur la réinvention de la commedia dell'arte au service de la création contemporaine. Chercheur associé de l’Équipe d’accueil Scènes du monde, création et savoirs critique  (EA 1573 – Université Paris 8), elle fait également partie de l'équipe de recherche du projet Labex ArtsH2H « La scène augmentée : jeu de l'acteur, pratiques de création et modes de transmission », et du comité scientifique des Archives Poli de l’Istituto per il Teatro e il Melodramma - Fondazione Giorgio Cini à Venise.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.

Pour télécharger le programme complet, cliquer ici !
Télécharger >
Programme de l'atelier-séance
Télécharger >