JUIN
  • VEN
    21
    JUIN
  • SAM
    22
    JUIN
  • DIM
    23
    JUIN
  • LUN
    24
    JUIN
  • MAR
    25
    JUIN
  • MER
    26
    JUIN
  • JEU
    27
    JUIN
  • VEN
    28
    JUIN
  • SAM
    29
    JUIN
  • DIM
    30
    JUIN
  • LUN
    1
    JUILLET
  • MAR
    2
    JUILLET
  • MER
    3
    JUILLET
  • JEU
    4
    JUILLET
  • VEN
    5
    JUILLET
  • SAM
    6
    JUILLET
  • DIM
    7
    JUILLET

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Sam. 18 Mai 2019 à 19h00

Sam
18
MAI
19h00
La Nuit des Musées : Projection du sérial "Belphégor" en ciné-concert (4h30) Complet

Dans le cadre de la 15e Nuit européenne des musées et pour sa première participation, la Fondation Pathé propose une projection des quatre épisodes du film "Belphégor" dans sa version muette de 1927, réalisée par Henri Desfontaines, qui a nourri toutes les légendes sur le célèbre fantôme du Louvre. D’après un ciné roman d’Arthur Bernède, publié dans Le Petit Parisien du 28 janvier au 30 mars 1927.  Les quatre parties seront accompagnées par quatre pianistes différents de la classe d'improvisation au piano de Jean-François Zygel (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).

 

Complet

Projection de "Belphégor" de 19h à minuit

19h : 1re et 2e parties

21h : Entracte (collation offerte dans le jardin)

21h30 à minuit : 3e et 4e parties

 

Belphégor

Réalisé par Henri Desfontaines (1927).

D’après un ciné roman d’Arthur Bernède, publié dans Le Petit Parisien du 28 janvier au 30 mars 1927.

Production : Société des Cinéromans

Edition : Pathé Consortium Cinéma

Interprète : Elmire Vautier, Jeanne Brindeau, Alice Tissot, Michelle Verly, Anna Lefeuvrier, Jeanne Bérangère

 

CHAPITRE 1 : LE MYSTERE DU LOUVRE ( 55')

 

Un des gardiens du Louvre affirme qu’il a vu un fantôme dans la salle des Dieux Barbares, dans la nuit du 16 au 17 mai 1925. Le gardien-chef, Sabarat, fait remarquer au Conservateur des éraflures toutes fraîches et assez profondes qui marquent le socle de la statue de Belphégor, divinité des Ammonites. Sabarat se propose de monter la garde mais, le lendemain matin, il est retrouvé agonisant devant la statue. L’inspecteur Ménardier est chargé de l’enquête mais Jacques Bellegarde, un jeune journaliste du Petit Parisien, s’est mis en tête d’élucider également le mystère. Un étrange message signé Belphégor, l’averti du danger qu’il court à s’occuper de cette affaire. Il n’en a cure malgré la désapprobation de sa belle et riche amie Simone. Jacques fait la connaissance de Colette Barjac, une exquise jeune fille vers qui il se sent très attiré. Cette rencontre l’amène à quitter Simone. Pour s’introduire au Louvre et mener son enquête, Jacques demande de l’aide à sa femme de ménage qui est la femme du gardien de nuit.

 

CHAPITRE 2 : DE MYSTERE EN MYSTERE (1h05)


Jacques Bellegarde accepte de revoir Simone puis rompt définitivement avec elle. Elle est prise d’un malaise, après avoir caché les lettres que ce dernier lui a écrites. Ses amis, Elsa et Maurice, s’empressent auprès d’elle. Pendant ce temps, Bellegarde se rend chez Chantecoq, le roi des détectives, sans s’apercevoir qu’il est suivi depuis son domicile par un mystérieux bossu. Chantecoq, sa fille et Bellegarde se rendent au Louvre toujours suivis par le bossu. Le même soir, le fantôme pénètre dans la chambre où repose Simone Desroches et vole les lettres de Jacques. Maurice de Thouars tente d’arrêter le voleur, sans succès. Au même moment, Bellegarde échappe à une tentative d’assassinat perpétré par le bossu et un complice « l’homme à la salopette”. Le lendemain, le bossu et son complice dissimulés dans un confessionnal de l’église de Saint-Germain-L’auxerrois attendent la nuit pour se glisser par un passage secret jusqu’à une salle souterraine du Louvre où les attend le mystérieux fantôme, appelé Belphégor comme la statue du Louvre.

 

CHAPITRE 3 : LE FANTÔME NOIR (1h10)

 

Belphégor s’empare de l’appareil que vient de lui apporter le bossu puis s’éloigne vers la salle des Dieux Barbares où sont cachés Ménardier et ses agents. Il débouche le tube du mystérieux appareil et peu après, une légère vapeur se répand dans la salle. Un à un, les trois policiers s’écroulent endormis. Belphégor alors appelle ses complices et à eux trois, ils déplacent le socle de la statue de Belphégor. Une dalle apparaît sur laquelle est sculptée une fleur de lys. Belphégor appuie sur une partie de celle-ci. La dalle bascule et découvre une cavité dans laquelle se trouve un coffre ancien. Les trois hommes l’emportent dans la crypte. Une heure après, le bossu se livre chez Bellegarde à un mystérieux travail. Ménardier quant à lui perquisitionne chez Bellegarde et y “découvre” les preuves que le journaliste est le fantôme du Louvre. Chantecoq déguise alors Bellegarde en il signore Cantarelli, conservateur de musée italien. Ménardier leur apporte la “preuve” que Bellegarde est le coupable. Le soir même, Bellegarde apprend que Simone Desroches est morte. Il se rend chez elle au risque de se faire arrêter.

 

CHAPITRE 4 : LES DEUX POLICES (1h15)

 

Chantecoq révèle à Bellegarde que Simone utilisait des stupéfiants. Le soir même Belphégor enlève le corps de Simone. Ménardier est de plus en plus persuadé de la culpabilité de Bellegarde. Chez Chantecoq, il arrête Bellegarde grimé en Cantarelli. Le lendemain soir, Belphégor apparaît derrière Elsa Bergen qui ne s’émeut pas…

 

Copies 35 mm - Gaumont-Pathé Archives

------------------------------------------

Sur inscription uniquement à l'adresse : accueil@fondationpathe.com ou au 01 83 78 18 96

(dans la limite des places disponibles). 

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.