MARS
  • VEN
    28
    FEV
  • SAM
    29
    FEV
  • DIM
    1
    MARS
  • LUN
    2
    MARS
  • MAR
    3
    MARS
  • MER
    4
    MARS
  • JEU
    5
    MARS
  • VEN
    6
    MARS
  • SAM
    7
    MARS
  • DIM
    8
    MARS
  • LUN
    9
    MARS
  • MAR
    10
    MARS
  • MER
    11
    MARS
  • JEU
    12
    MARS
  • VEN
    13
    MARS
  • SAM
    14
    MARS
  • DIM
    15
    MARS

PROJECTIONS

Salle Charles Pathé

Mar. 03 Mars 2020 à 19h00

Mar
03
MARS
19h00
"The Broken Butterfly" (Le Papillon meurtri) de Maurice Tourneur, 1919 (1h)

 

De nos jours, le nom Maurice Tourneur (1876-1961) a tendance à s’effacer derrière celui de son fils le réalisateur Jacques Tourneur. Pourtant, Maurice était considéré comme l’égal de DeMille et de Griffith dans les années dix. En 1919, il tourne The Broken Butterfly (Papillon meurtri) en Californie. Restauré en 2019 à partir d’une copie française conservée aux Archives françaises du film, ce mélodrame, invisible depuis sa sortie, permet d’apprécier pleinement sa magnifique composition picturale.

 

Toutes les séances sont accompagnées par les pianistes issus de la classe d'improvisation de Jean-François Zygel (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris).

 

 

 

The Broken Butterfly (Le Papillon meurtri) de Maurice Tourneur, 1919 (1h)

Séance présentée par Christine Leteux*

 

 

D’après le roman Marcene de Penelope Knapp

 

Réalisation : Maurice Tourneur

Scénario : H. Tipton Steck

Adaptation : Charles E. Whittaker

Opérateur : René Guissart

Direction artistique : Ben Carré

Production : Maurice Tourneur Productions

Avec : Lew Cody, Mary Alden, Pauline Starke

 

Marcene, jeune Canadienne naïve, déambule dans un bois, où elle rencontre Darrell Thorne, compositeur venu chercher l’inspiration. Ils s’abandonnent l’un à l’autre. Darrell écrit une symphonie intitulée Marcene et demande à celle-ci de l’accompagner à New York pour la première.

 

Restauration 2019 par The Film Foundation en association avec la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, avec l'aide financière des cognacs Louis XIII, à partir d'une duplication de négatifs 35mm de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé. Scan 4K, étalonnage et restauration numérique par L’Immagine Ritrovata.

 

 

*Docteur en sciences, Christine Leteux a travaillé comme chercheur en Grande-Bretagne. Elle a traduit plusieurs ouvrages de Kevin Brownlow dont La Parade est passée… (2011, Actes Sud/Institut Lumière). Elle est l’auteur d’Albert Capellani – Cinéaste du romanesque (2013, La Tour Verte) la première biographie de ce grand pionnier du cinéma, qu’elle a traduit elle-même en anglais pour sa publication aux Etats-Unis, Albert Capellani – Pioneer of the Silent Screen (2015, University Press of Kentucky). Elle est en outre l’auteur de la première biographie approfondie du cinéaste franco-américain Maurice Tourneur – Réalisateur sans frontières (2015, La Tour Verte). Son ouvrage le plus récent Continental Films – Cinéma français sous contrôle allemand (2017, La Tour Verte) a reçu le prix du meilleur livre français sur le cinéma décerné par le Syndicat Français de la Critique de Cinéma.

Pour découvrir toute la programmation de la fondation, consultez la frise chronologique ci-dessus.